Petit théâtre de chansons réalistes

Chansons réalistes, courtes tragédies populaires, pour voix portant la violence, la fêlure, le bizarre, les passions…

Elles chantent le destin des petites gens, des femmes de rien, marquées par l’amour vache, l’abandon, la guerre, le désespoir… puis vont s’étourdir à quelque fête… allant de la plainte à l’ivresse…

 

Reprendre ce répertoire

c’est chercher à nouveau l’intime de toutes ces histoires, des chansons à dire qui appellent la force de l’interprétation...

« un goût de sang, d’amour et de dégoût dans la bouche »

c'est faire surgir la théâtralité de chacune de ces histoires brèves...

c’est renouveler l’accompagnement musical pour dégager ces chansons du folklore, et réussir à les faire résonner aujourd’hui…

« c’est des gueux l’éternelle histoire »

 

Ces chansons nous parlent…

Car nous sommes de ces petites gens, écrasées par les crises, portant nos bleus à l’âme et aux corps.

Et nous chantons pour nous arracher au pathétique de nos existences et valser en riant au-dessus de nos failles…